Culture › Philosophie

Entries feed - Comments feed

2020-04-15

Tout ce qui n'unit pas divise (I)

Une lapalissade à première vue. C’est surtout une tautologie. Il y a de la magie dans les tautologies : elles disent toujours le vrai, par définition.

Continue reading

2016-03-31

Corps, âme ou repaire de sensations (I)

Autant est réalisé un effort constant depuis quelques temps de dépersonnaliser la rédaction des billets et articles de ce blog, tant vis à vis de l’auteur que de ceux qu’il a croisé, lu, rencontré ou connus, que ce soient des solitaires (hommes et femmes) ou des fédérés (bosquets, clairières, collèges, etc.), autant je me dois d’assumer celui-ci à la face du monde.
Non pour me mettre en avant mais pour que tout lecteur puisse savoir que ce qui va suivre est une interprétation si marginale qu’elle a peu de chance d’être assumer par quelque druide que ce soit en dehors de son auteur.
Que les âmes sensibles craignant de voir leurs convictions s’effondrer s’abstiennent de lire ce qui suit ou sachent se souvenir qu’une des caractéristiques du druidisme est de ne pas entretenir des dogmes ; du moins en les réduisant à un nombre très restreint.
Que les âmes trop empreintes de certitudes et promptes à la querelle s’abstiennent également. Quel que puisse paraître provoquant, indécent ou blasphématoire ce qui suit, il n’y a aucune volonté de choquer quand bien même ce serait une issue inévitable.
Dans un cas comme dans l’autre, au cas où vous liriez tout de même ce qui suit, alors sachez que même s’il ne sera pas refusé un débat de qualité (dans l’écoute et le respect et non dans la querelle de chapelle), ce n’est pas le but recherché.

J’attends plutôt que ce soit pour chacun une occasion de s’ouvrir et pour moi-même celle d’être remis en question dans la rigueur.

Ce qui suit n’est pas une déclaration foi, ni même une thèse mais au mieux une hypothèse ou une conjecture fruit d’une remise en question permanente et si possible en profondeur.
Face à la diversité voire la vacuité de discours autre que moral ou partisan autour de la question de la matérialité et spiritualité, je me suis senti contraint de mettre sur la table les convictions des uns et des autres pour tenter de me forger une opinion fondée sur autre chose que les seuls sentiments, convictions ou traditions.

Affirmer le vrai ou la vérité est la portée de n’importe qui.
La vérifier ne se peut que par la raison et ici il faut comprendre démarche fondée sur des démonstrations rigoureuses basées sur des acquis vérifiées tout aussi rigoureusement.
L’observation seule ne suffit pas. Nos sens nous trompent en permanence. La plupart du temps c’est insignifiant mais il serait particulièrement idiot d’oublier que nous connaissons tous l’existence d’illusions reproductibles et observables par tous, les plus connues étant les illusions d’optique vu que c’est des sens matériels, le principal de tout être humain disposant de ce sens. Mais qu’on se rassure, les non ou mal voyants ne sont pas épargnés pour autant. L’ouïe, le toucher, l’odorat et le goût ont également les leurs.
Je conjecture que même si nous posions l’hypothèse que les sens immatériels ne souffriraient pas de tels défauts, l’écrasante majorité des humains incarnés, voir la totalité, ne sait pas complètement discerner ce qui par discrimination relèverait plutôt des sens matériels ou plutôt des sens spirituels.

Vous êtes désormais des lecteurs avertis.

Continue reading

2016-03-20

Sacré et profane (I)

Tout le monde sait à peu près faire la différence. Le sacré est ce qui mérite respect parce que précisément il est au dessus du profane dans l’échelle des valeurs, tandis que le profane peut facilement être négligé voire bafoué pourvu que ce soit si possible mais non nécessairement, pour honorer les  […]

Continue reading

2016-01-17

Le trait et le cri (I)

Très tôt dans la tenue de ce blog chaotique, j’avais déjà prévu d’aborder ce sujet. Le seul fait de l’avoir annoncé a déclenché un débat précoce puisque non attendu. Diverses critiques ont été émises, critiquées à leur tour, chacun avançant ses arguments comme il se doit dans un débat rationnel. Il  […]

Continue reading