Au fil de l'eau

Entries feed - Comments feed

2021-07-02

Idées inutiles ou dangereuses (II)

Ma compagne et épouse chérie me demande régulièrement à lire ce que je rédige. Outre le fait que je redoute que la lecture de certains passages ne provoque en elle l’émergence d’une crise paroxystique, l’obstacle majeur qui ne me permets pas de satisfaire à sa demande est que la rédaction de "Idées inutiles ou dangereuses" est en cours et en perpétuelle évolution.

L’idée m’est donc venu d’en publier sinon l’intégralité, du moins quelques extraits choisis, parmi les plus aboutis si possible, mais pas nécessairement.

Et je n’ai pas trouvé meilleure solution pour l’heure que de m’appuyer sur ce "blog" plutôt confidentiel.

Sauf que la confidentialité en question n’est pas due à la nécessité de s’identifier et de se voir ainsi accès à la lecture. Techniquement, ce blog n’a rien de confidentiel en fait. Sa confidentialité relative ne tient qu’a fait que je n’en fais aucune publicité et ne fait aucun effort pour que les bots des moteurs de recherche se charge de le faire à ma place. Sa confidentialité relative est que je ne fais pas de mises à jour fréquentes, ni même régulières, désormais.

Fini le temps où je m’efforçais de publier un article à chaque équinoxe ou solstice, à chaque premier ou dernier quartier de lune, aux dates des fêtes traditionnelles du druidisme historiques ou de ses clones forgés à l’époque des lumières par bourgeonnement nationaliste de loges maçonniques à l’initiative d’un certain John Toland.

Mais comme il est factuel que n’importe qui est susceptible d’accéder à ce blog vu que telle est ma volonté de rendre son contenu accessible sans la moindre exclusion, publier des versions préliminaires d’une œuvre qui restera sans doute à jamais inachevée, exige de ma part la mise en place de garde-fou pour que personne ne puisse falsifier ou détourner ce que j’aurai rendu public.

Bien qu’il y ait une part d’autodérision, de lucidité ou de modestie à qualifier ces idées d’inutiles, ce n’est que stricte vérité que de les qualifier de dangereuses. Il ne sera pas question ici de l’expliciter plus en avant, ça reviendrait à vous en publier le préambule.

Continue reading

2021-05-01

Idées inutiles ou dangereuses (I)

J’ai toujours adoré apprendre, à connaître et surtout à comprendre. Depuis ma plus petite enfance ma curiosité est telle qu’à chaque fois que je m’interroge ou me pose une question sur quoi que ce soit je n’ai cesse de trouver à y répondre.

Parfois c’est facile et d’autres hors de ma portée sauf à devoir passer de longues heures à étudier tout un domaine de l’esprit au point de devoir négliger voire même ignorer tout le reste. Or je ne suis pas un spécialiste, mon esprit ne peut guère rester concentré sur un seul objet sans diverger vers tout ce qu’il peut m’évoquer par ailleurs. Les objets isolés ne m’apprennent rien même quand apprendre à s’en servir exige beaucoup de patience et d’attention.
Pour l’illustrer, un marteau offre une métaphore intéressante. Un marteau ça parait simple et c’est sans doute d’usage facile pour la plupart d’entre vous. Ça n’a pas été mon cas, je n’ai rien d’un Mozart du bricolage. Apprendre à bien viser tout en ayant assez de puissance pour pouvoir enfoncer le clou, ça m’a pris du temps avant de pouvoir conjuguer ensemble force et précision.
Mais qu’est-ce qu’un marteau sans clou ? Pas grand-chose d’autre qu’une masse que l’on peut tenir à distance en l’empoignant par un manche qui s’y rattache (à moins que ce ne soit l’inverse tout compte fait).
Bref un marteau seul ça ne sert à rien d’autre qu’à frapper avec force sur quelque chose d’autre, un clou par exemple.
Même accompagné de quelques clous ça ne sert à rien d’autre qu’à enfoncer des clous dans quelque chose d’autre, du bois par exemple.
Faut-il continuer la métaphore ? Ça pourrait prendre bien trop de temps à un tel rythme. Je préfère supposer que chacun aura compris qu’un marteau seul ne sert à rien du tout et que même accompagné d’autres objets il ne sert à pas grand-chose sans une idée à réaliser.

Et bien c’est exactement ce que je voulais dire des idées (ou concepts) en général. Une par une elles ne servent pas à grand-chose, ce ne sont que des outils. Pour que ça devienne vraiment intéressant, il faut en assembler plusieurs et avoir un projet à réaliser.

Continue reading

2020-05-02

Un blog très confidentiel (I)

Si vous avez atterri ici, ce n’est probablement pas par hasard vu que ce blog n’est référencé par aucun moteur de recherche à ma connaissance.
Serait-ce parce que je vous l’ai communiqué ? Au moment où j’écris ces lignes, ce cas n’est pas possible.
Serait-ce à partir d’un lien laissé dans la signature d’un autre blog ?

Continue reading

2016-04-30

Nemeton : clairières réelles, symboliques et virtuelles

S’il n’avait été question que de mettre au point que le titre de ce blog n’a aucun sinon très lointain rapport avec la revue qui portait ce nom. Que ce terme de "nemeton" ait pu être popularisé par une revue dont les idéaux ne sont pas partagés par tous les druides, dont le tenancier des  […]

Continue reading

2015-11-19

Mises au point (III)

Il n’est pas nécessaire et probablement pas utile de lire les épisodes précédents (Mises au point (I) et Mises au point (II)) pour lire et comprendre ce qui suit. Il aurai même été préférable ne pas avoir à écrire le présent billet.  Une conjonction de problème technique rend la consultation de ce  […]

Continue reading

2015-10-20

Une, deux, voire trois ou plus

A ceux qui se demanderaient quand il sera possible de lire quelque article de fond plutôt que quelques billets d’humeur ou sans lien apparent avec le druidisme, il ne sera pas facile de répondre. De nombreux articles sont en cours de rédaction mais fort peu sont dans un état ou même une forme  […]

Continue reading

2010-03-23

Carnet de route

C’est avec ma date anniversaire que j’ouvre ce blog dont l’objet principal est de témoigner de mes pérégrinations au sein de la nébuleuse néo-druidique de ce début du IIIème millénaire de l’ère chrétienne. Tout avait commencé en 1977 et s’était achevé en 1986. Après une longue période de travail  […]

Continue reading